raphaël auquier saison rallye 2008

Programme

Comptes rendus

Copilote

Polo S2000 saison 2008

29 juin 2008 : Un top 10 à Ypres pour Raphaël Auquier

"Une expérience qui sera utile"

Raphaël à YpresEn terminant 10ème du Belgium Ypres Westhoek Rally et 7ème de la catégorie Super2000 sur les 18 montures de ce type au départ, Raphaël Auquier et Cédric Pirotte ont enregistré un deuxième résultat au volant de leur Volkswagen Polo S2000, se positionnant juste à la porte des points pour leur première expérience en Intercontinental Rally Challenge. L'expérience emmagasinée leur sera très utile pour l'avenir.

N'ayant pu effectuer d'essais avant l'épreuve, Raphaël Auquier espérait valider un nouveau set-up de suspensions à l'occasion du shakedown de jeudi soir. Malheureusement, il ne pouvait effectuer le moindre passage à vitesse de course lors de cet ultime échauffement. Le pilote brainois s'élançait donc vendredi à l'assaut des trois premières spéciales avec une monture dont il devait découvrir les réactions: "En fait, nous voulions essayer la nouvelle configuration de suspensions mise au point par Bernd avec Reiger lors des essais de l'équipe officielle. Malheureusement, ce set-up ne me convenait pas du tout et les trois premières spéciales ne furent pas de tout repos avec quelques frayeurs sans parvenir à réaliser un bon temps."

Westhoek RallyReparti ensuite avec la définition de suspensions utilisée lors des épreuves précédentes, Raphaël ne retrouvait pas la Polo S2000 qui lui plaisait tant lors des épreuves précédentes: "Impossible pour moi de prendre confiance. Notre voiture avait tendance à décrocher beaucoup trop brutalement et nous ressentions parfois d'étranges vibrations. Nous avons bien essayé de trouver des solutions en modifiant par petites touches le set-up sans mettre réellement le doigt sur le problème. Dès lors, après en outre une crevaison et comme ma priorité pour l'instant est d'acquérir un maximum d'expérience, nous avons pris le parti de viser simplement l'arrivée en accumulant les kilomètres."

A la droite de Raphaël, Cédric s'était également résolu à une course d'attente: "En soi, le résultat final est excellent avec la 10ème place dans cette épreuve tellement difficile et qui accueillait un plateau extraordinaire. Raphaël est quelqu'un qui a la tête bien sur les épaules. Il a eu la force de caractère de s'accrocher sans s'énerver alors que nous avons connu pas mal de situations périlleuses sans réellement comprendre pourquoi. Autre point positif: nos notes étaient vraiment excellentes malgré un nombre limité de passages en reconnaissances."

Samedi soir, la satisfaction était omniprésente dans le clan Volkswagen avec les deux Polo S2000 classées dans le top 10 de l'épreuve. Même s'il aurait voulu adopter un rythme plus élevé, Raphaël se montrait satisfait du résultat final: "Je voulais vraiment ramener la voiture à l'arrivée pour remercier les mécanos et René pour tous les efforts réalisés. L'ambiance au sein du team est excellente et je sens un énorme soutien de leur part. Même si j'espère pouvoir effectuer une séance d'essai avant Roulers pour adapter le set-up afin d'être en pleine confiance, la Volkswagen Polo S2000 a démontré son niveau de compétitivité et s'est révélée fiable. J'ai quasiment doublé sur cette épreuve mon expérience au volant de la Polo S2000 en disputant 299 kilomètres contre le chrono. Cette expérience acquise sera naturellement utile pour l'avenir."

Belgium Ypres Westhoek Rally

Intercontinental Rally Challenge (IRC), Championnats d'Europe et de Belgique des Rallyes

Classement final :

1. Loix-Buysmans (B-Peugeot 207 S2000)
2. Vouilloz-Klinger (F-Peugeot 207 S2000)
3. Rossetti-Chiarcossi (I-Peugeot 207 S2000)
4. Casier-Miclotte (B-Volkswagen Polo S2000)
5. Snijers-Soenens (B-Peugeot 207 S2000)
6. Basso-Dotta (I-Abarth Punto S2000)
7. Van den Heuvel-Kolman (NL-Mitsubishi Lancer Evo9)
8. Bruyneel-Descamps (B/F-Subaru Impreza N14)
9. Lietaer-Dejonghe (Mitsubishi Lancer Evo9)
10. Auquier-Pirotte (B-Volkswagen Polo S2000)
11. Debackere-Geerlandt (B-Mitsubishi Lancer Evo9)
12. Alen-Alanne (FIN-Abarth Punto S2000)
13. Betti-Barone (I-Peugeot 207 S2000)
14. Van Parijs-Heyndrickx (B-Subaru Impreza N12)
15. Burkart-Schirnhoffer (D-Citroën C2 S1600) 

Classement du Championnat de Belgique : 1. Snijers 45 points; 2. Loix & Debackere 40; 4. Lhonnay & Deferm 38; 6. Casier 31; … 10. Auquier 22; etc.

Prochaine épreuve : Omloop van Vlaanderen (13-14 septembre)

25 juin 2008 : Raphaël Auquier face aux ténors de l'IRC à Ypres

"Que de grands noms et de Super2000 !"

Belgium Ypres Westhoek RallyPour Raphaël Auquier et Cédric Pirotte, le Belgium Ypres Westhoek Rally sera une première épreuve de vérité. La Volkswagen Polo S2000 n°21 sera l'une des 18 Super2000 engagées à Ypres, rejointes par quelques très performantes Gr.N à moteur turbocompressé. Face aux Loix, Vouilloz, Rossetti, Alen, Basso, Sola, Snijers ou Higgins pour ne citer qu'eux, Raphaël Auquier ne manquera pas de références.

"Vivement l'arrivée de la première spéciale pour que nous soyons fixé," explique d'emblée le jeune pilote Volkswagen. "Quel sera exactement l'état de la route pour ceux qui n'ont pas la chance de s'élancer parmi les premiers, les prioritaires FIA ? Où pourrons-nous nous situer par rapport aux Snijers, Casier, Tirabassi ou Solowow qui s'élancent presque dans les mêmes conditions que nous ? Je suis impatient d'être à l'arrivée de la spéciale de Dikkebus vendredi soir et plus encore à la première assistance sur la Grand-Place d'Ypres."

S'il ne manquera pas de points de référence avec autant de pilotes de valeur en S2000, Raphaël devra prendre en compte son manque d'expérience du rallye: "Je n'ai participé au Rallye d'Ypres qu'une seule fois malheureusement. C'était en 2006, au volant d'une Ford Fiesta Gr.N. Notre course s'était terminée le samedi matin après un bris de rotule à haute vitesse. De toute façon, le parcours a fort changé depuis deux ans et notre système de notes n'est plus le même. Donc, nous repartons quasiment de zéro. Nous en avons l'habitude."

Le parcours du Rallye d'Ypres effraie souvent les pilotes étrangers. Quelle est la clé pour réussir sur ce tracé ? "Les S2000 sont apparemment assez proches les unes des autres en moteur et en châssis. A Ypres, ce qui compte le plus, c'est de bien évaluer les distances de freinage et d'être efficace en sortie de virage serré. C'est d'ailleurs dans cette optique-là que nous avons réalisé des essais lors du B-Short de la Haute-Senne voici deux semaines."

Impossible évidemment d'aborder une telle épreuve sans se fixer quelques objectifs: "Je n'ai pas vraiment envie de faire une course d'attente. Cela ne m'apportera pas grand-chose au niveau de l'apprentissage du S2000 et n'aurait guère de valeur. Je ne vais pas rouler en pensant à marquer des points au Championnat de Belgique. Les références ne manquant pas, avec déjà Bernd Casier qui évolue chez lui et qui a montré l'an dernier qu'il pouvait gagner cette épreuve qu'il connaît particulièrement bien, je vais pouvoir comparer mes temps à ceux des autres S2000 et voir l'évolution durant l'épreuve. Vouloir viser un "top quelque chose" reviendrait à tirer des plans sur la comète au vu de mon expérience du S2000, dix fois plus faible que celle des autres pilotes. Rendez-vous vendredi soir déjà pour voir où nous pouvons nous situer par rapport aux meilleurs pilotes de S2000 de l'Intercontinental Rally Challenge et du Championnat d'Europe."

18 juin 2008

partenaires B-Short de la Haute Senne Legast DVDE Maribois Simillion ING "La victoire était acquise quand…"

Rallye Haute Senne

Nul n'est prophète en son pays. Cet adage, Raphaël Auquier pourra encore longtemps se le remémorer. Alors qu'il menait largement le classement du B-Short de la Haute Senne, le Brainois a dû jeter le gant en vue de l'arrivée à la suite d'un souci technique. Pour la première victoire au général de Raphaël Auquier, il faudra encore un peu attendre...

Engagé au B-Short de la Haute Senne autant pour préparer le prochain Rallye d'Ypres, manche belge de l'Intercontinental Rally Challenge et du Championnat d'Europe, que parce que cette épreuve se déroulait dans son jardin, Raphaël Auquier espérait naturellement pouvoir se battre aux avant-postes tout en travaillant sur la définition technique d'une monture au volant de laquelle il est toujours en phase d'apprentissage.

Dès la première des huit spéciales de cette épreuve conviviale, Raphaël Auquier et Laurent Dujacquier, qui se retrouvait pour l'occasion à la droite du pilote qu'il avait secondé en 2006, s'installaient solidement aux commandes du rallye, une position qu'ils n'allaient jamais abandonner tout au long de la journée.

Alors que l'équipage pensait déjà à célébrer la victoire, une première alerte survenait dans le sixième chrono. "Nous avons cassé un cardan en début de spéciale," expliquait le jeune pilote. "Prudemment, nous avons rejoint l'arrivée du chrono, où nous avons eu le plaisir de voir que nous n'avions finalement pas perdu énormément de temps par rapport à nos adversaires directs. A l'assistance, une surprise attendait les mécanos: le cardan avait carrément disparu! Il était tombé et resté sur la spéciale."

A l'arrivée de l'avant-dernière spéciale, une traînée d'huile jetait un froid parmi les nombreux amis et partenaires de Raphaël venus l'encourager et sur toute l'équipe RGRS. "La boîte de vitesses a cassé, une conséquence du bris de cardan," regrettait le pilote. "Je suis naturellement abattu par ce coup du sort, qui nous prive d'une victoire. Mais d'un autre côté, je peux avoir la satisfaction d'avoir pu effectuer des kilomètres au volant de la VW Polo S2000 et, surtout, d'avoir encore pu augmenter le rythme à son volant. C'est tout l'avantage aussi de ce genre de rallye qui propose plusieurs passages sur la même spéciale. Maintenant, direction Ypres pour ce qui sera certainement le plus grand défi de notre saison face aux ténors de l'Intercontinental Rally Challenge et du Championnat d'Europe."

 

images du B-short Raphaël AuquierRallye de la Haute Senne Rallye de la Haute Senne Braine Rallye à Braine-le-Comte

12 juin 2008 : Raphaël Auquier disputera le B-Short de la Haute Senne

partenaires B-Short de la Haute Senne Legast DVDE Maribois Simillion ING Rendez-vous à Braine-le-Comte
ce dimanche 15 juin

Sezoens Rally

Ce dimanche, Raphaël Auquier disputera le B-Short de la Haute Senne au volant de sa Volkswagen Polo S2000.

Originaire de Braine-le-Comte, le jeune pilote tenait à participer cette année encore à « son » rallye : « C’est à chaque fois avec un énorme plaisir que je prends part à cette très belle épreuve, qui me permet également de retrouver de nombreux amis et d’évoluer devant certains de mes partenaires. »

Le parcours assez spécifique du B-Short de la Haute Senne présente également un autre avantage pour Raphaël, qui dispute l’intégralité du Championnat de Belgique au volant d’une Volkswagen Polo S2000 : « Même si elles n’en sont pas proches géographiquement, les spéciales tracées dans la région de Braine-le-Comte présentent de nombreuses similitudes avec celles du Rallye d’Ypres. Les routes sont souvent étroites et bosselées notamment. Dès lors, l’occasion était idéale pour me préparer en vue de ce grand rendez-vous programmé dans deux semaines. L’ambiance sera donc à la fois studieuse et conviviale. »

À cette occasion, Raphaël retrouvera à sa droite Laurent Dujacquier, un autre régional, qui le secondait en 2006 en Championnat de Belgique. L’habituel copilote de Raph, Cédric Pirotte, disputera également l’épreuve au volant d’une Peugeot.

Le départ du B-Short de la Haute Senne sera donné ce dimanche de la Grand-Place de Braine-le-Comte à 9h13. Quatre boucles de deux spéciales sont au programme, totalisant 84,1 km contre le chrono.

18 mai 2008 : Raphaël Auquier 6ème du Sezoens Rally

"Des chronos plus que satisfaisants"

Sezoens RallyPour sa deuxième épreuve seulement au volant de la Volkswagen Polo S2000, Raphaël Auquier a fait mieux que se défendre face à la meute de WRC présentes, mais aussi aux deux autres S2000 au départ de cette épreuve disputée partiellement sur la terre. A l'arrivée, Raphaël Auquier et Cédric Pirotte ne sont devancés que par quatre WRC et la monture qui s'est imposée l'an dernier.

Découvrant le Sezoens Rally, Raphaël ne s'était pas fixé d'autre objectif que celui de poursuivre son apprentissage de la VW Polo S2000 après son début de saison postposé au Rallye de Wallonie, une épreuve qui s'était terminée trop tôt pour le jeune pilote brainois. A l'arrivée, la joie et l'émotion étaient perceptibles dans l'habitacle de la VW Polo S2000 frappée du n°12, classée au sixième rang final devant de nombreuses montures plus puissantes. "A vrai dire, et malgré de belles performances, nous n'avions plus rejoint l'arrivée d'une épreuve depuis le Rallye de Finlande l'an dernier," confesse Raphaël. "Et terminer sixième au terme de ce rallye qui accueillait au minimum une quinzaine de voitures taillées sur mesure pour son parcours très rapide, c'était assez inespéré. Nous sommes donc particulièrement heureux de marquer ici, à Bocholt, nos premiers points en Championnat de Belgique des Rallyes."

Au terme de la première boucle de quatre spéciales, le bulletin de Raphaël et Cédric était à la fois excellent… et moyen: "Excellent dans deux spéciales, et assez moyen dans les deux autres," reconnaissait le pilote. "Nous avons entamé notre rallye par un excellent chrono dans la première spéciale, disputée dans des conditions très humides, avec le 8ème temps au général, à deux dixièmes de seconde de Bernd Casier et largement devant la Peugeot 207 S2000 de Kuipers. Dans la deuxième spéciale, nous avons été parmi la bonne quinzaine de concurrents à crever à l'avant-droit… Nous perdons une minute environ en terminant au petit trot afin de ne pas endommager notre Polo. Dans l'ES 3, j'ai commis une erreur: dans un passage très étroit, la voiture a légèrement sous-viré vers un profond fossé et le moteur a calé. Malgré tout, nous signons le 7ème chrono à 6 secondes de notre équipier. La 4ème spéciale fut par contre parfaite puisque nous réalisons le meilleur temps en S2000."

super résultat pour Raphaël Auquier au Sezoens RallyRaphaël et Cédric entamaient donc la deuxième des trois boucles avec un moral au zénith, bien décidés à récupérer dans la mesure du possible le temps perdu lors de la crevaison: "Après avoir devancé Bernd dans la première spéciale, nous avons hélas perdu notre compagnon de jeu. Les WRC qui nous devançaient n'étant pas à notre portée et nos poursuivants étant à bonne distance, nous avons mis à profit le reste de l'épreuve pour tester différents réglages, essayer les divers types de gommes et peaufiner notamment les distances de freinage en vue des prochaines épreuves, et surtout du Rallye d'Ypres. Merci à toute l'équipe de René Georges qui nous a permis de disposer d'une Polo S2000 irréprochable et au comportement parfait !"

Comme au Rallye de Wallonie, les chronos réalisés par Raphaël Auquier et Cédric Pirotte ne sont en tout cas pas passés inaperçus. Pour l'équipage de la Volkswagen Polo S2000 du team de René Georges, le prochain rendez-vous en Championnat de Belgique est fixé au Belgium Ypres Westhoek Rally fin juin.

15 mai 2008 : Deuxième rallye en Polo S2000 pour Raphaël Auquier

"Le Sezoens ? Un parcours très rapide !"

Même s'ils n'ont pu concrétiser par un résultat, Raphaël Auquier et Cédric Pirotte ont démontré au Rallye de Wallonie qu'ils apprenaient particulièrement vite. Pour son premier rallye au volant de la Volkswagen Polo S2000 de l'équipe de René Georges, Rapha a été étonné de réaliser des chronos aussi compétitifs, le plaçant dans le sillage immédiat du pilote officiel VW. Au Sezoensrally, épreuve qui sera une découverte totale pour le jeune pilote brainois, la tâche sera particulièrement ardue face aux très nombreuses WRC présentes.

Le Sezoensrally, ses portions de terre et… "Ses très longues lignes droites! J'ai été surpris en découvrant les vidéos onboard des éditions précédentes de cette épreuve," avoue Raphaël. "Je ne m'attendais pas à un parcours aussi rapide. Face aux WRC, aux 4x4 turbo Gr.A et même à certaines Gr.N, nous allons beaucoup souffrir. Au Rallye de Wallonie, nous étions cinquièmes et dans le bon peloton, dès le début de course, pour viser un podium. Ici, avec une vitesse de pointe limitée à 170 km/h environ face à des montures qui gagneront de nombreuses secondes dans les interminables lignes droites, l'histoire sera bien différente…"

Dès lors, Raphaël et Cédric vont mettre à profit le Sezoensrally pour préparer la suite de leur programme. "Je manque encore de kilomètres au volant de la Polo", reconnaît le jeune pilote qui bénéficiera ce samedi du n°12 au départ. "L'objectif sur ce rallye sera donc de découvrir un peu plus les limites de notre S2000. Les gros freinages pour des 'quitter' ne manquant pas, j'aurai l'occasion d'essayer de trouver les points de freinage idéaux. L'efficacité dans les virages serrés est également l'une des clés du succès en S2000. Nous y penserons ce samedi, en vue aussi de préparer Ypres."

En Belgique, le Sezoensrally est réputé pour ses portions de terre, une surface qui peut s'avérer délicate en pneus slicks. "Je n'ai pas trop de craintes à ce niveau", tempère Rapha. "Les vrais courbes sur terre et les enchaînements sont rares. Et lors des essais du début de saison, sur la base de test qui comptait une portion de terre, j'avais été étonné par l'adhérence mécanique offerte par la Polo S2000 au freinage, même en slicks. De toute façon, nous ne viserons pas un résultat particulier au classement général. Nos références ne seront pas les WRC ni les 4x4 à moteur turbo, qui seront vraiment très avantagées. Nous regarderons davantage les chronos de Bernd Casier et de Dennis Kuipers avec sa 207 S2000."

27 avril 2008 : Découverte écourtée de la Polo S2000 pour Raphaël Auquier

"Des chronos… et un chat noir"

Auquier au Rallye de WallonieCinquième du classement général après cinq spéciales, Raphaël Auquier et Cédric Pirotte n'espéraient pas entamer aussi bien leur premier rallye au volant de la Volkswagen Polo S2000 de l'équipe de René Georges. Même si l'abandon était au rendez-vous, l'équipage a marqué l'épreuve de son empreinte et attend désormais avec impatience le prochain rendez-vous.

Le départ de ce Rallye de Wallonie, Raphaël l'attendait avec beaucoup d'impatience. En s'élançant vendredi soir dans la spéciale de la Citadelle, l'objectif du jeune pilote était de prendre confiance en sa nouvelle monture pour ses premiers kilomètres de course: "J'ai volontairement brusqué la voiture dans tous les virages afin de comprendre ses réactions et de développer ma confiance en cette nouvelle monture dont j'avais tout à apprendre. A l'arrivée de cette spéciale de 5 kilomètres, j'ai été très étonné de voir que Auquiernous venions de signer malgré tout le 6ème chrono à 8 secondes seulement de Bernd, auteur du meilleur temps. C'est donc avec une certaine confiance que j'ai pu entamer la première vraie journée de course."

Dès les premières spéciales, les sensations se confirmaient au niveau des chronos. Au retour à l'assistance à Jambes après les deux premiers chronos, Raphaël était radieux: "Sur les deux premières spéciales du jour, Gesves et Crupet, nous ne perdons que 6"3 sur Bernd, qui demeure évidemment notre meilleure référence. Sincèrement, je ne m'attendais pas à un écart aussi faible. Je découvre la voiture et à l'arrivée des spéciales, je savais où je pouvais aller encore chercher des secondes. J'aime vraiment bien le comportement de la Polo comme elle est actuellement. En entrée de courbe, le sous-virage a disparu et elle réagit vraiment bien."

Wallonie rallyeMalgré une crevaison dans Natoye, Raphaël et Cédric terminaient la première boucle au cinquième rang du classement général: "Maintenant, en profitant du deuxième passage, je vais essayer de hausser très légèrement le rythme pour voir de combien je peux améliorer les chronos."

Dès le départ de la spéciale de Gesves, le sort frappait: "Nous avons cassé le différentiel. L'abandon était inévitable. Avec l'équipe, nous avons cherché l'origine de la casse. Ce problème était déjà survenu par le passé. En fait, il faut vraiment faire très attention à relâcher le frein à main suffisamment tôt au départ pour ne pas que les roues arrière soient encore freinées quand on démarre. C'est malheureusement ce qu'il s'est passé."

stand Reparti dimanche matin avec une nouvelle boîte de vitesses et l'envie d'avaler des kilomètres afin de poursuivre son apprentissage de la S2000, Raphaël Auquier terminait la spéciale de Malonne au ralenti: "Plus de direction assistée! Et impossible de continuer tellement il est difficile de tourner. Le problème est venu d'un petit raccord qui s'est desserré… Nous allons faire une grande chasse au chat noir! Ce que je regrette surtout évidemment, en plus du podium qui était à notre portée comme l'a démontré notre début de course, c'est de ne pas avoir parcouru plus de kilomètres en course. Ce déficit d'expérience, je vais le traîner encore durant la saison. Malgré tout, je pense que nous pouvons être satisfait de notre niveau de performances. J'étais vraiment impatient de voir notre marge de progression. Pour cela, il faudra encore attendre le Sezoensrally, même si je sais que notre tâche y sera très difficile au vu du parcours et des WRC attendues au départ."

 

14 avril 2008 : Six rallyes en Volkswagen Polo S2000 pour Raphaël Auquier

"Préparer l'avenir…"

Polo S2000 en 2008Absents de la liste de départ de l'East Belgian Rally par solidarité envers l'équipe de René Georges à la suite des événements tragiques l'ayant affecté début mars, Raphaël Auquier et Cédric Pirotte entameront leur campagne au volant de la Volkswagen Polo S2000 au Rallye de Wallonie. Grâce aux efforts de tous les partenaires de l'opération, le programme de Raphaël et Cédric comprend désormais l'intégralité des manches du Championnat de Belgique restant à disputer.

la voiture de Raphaël Auquier

"Je suis particulièrement heureux de pouvoir annoncer que notre programme, intégrant initialement 4 épreuves en Belgique, en comprend désormais 6," se réjouit le jeune pilote de Braine-l'Alleud. "Grâce aux efforts de tous nos partenaires, nous serons en effet présents avec une VW Polo S2000 de l'équipe de René Georges au Rallye de Wallonie, au Sezoensrally, au Belgium Ypres Westhoek Rally, à l'Omloop van Vlaanderen, au Haspengouw Rally et bien évidemment au Rallye du Condroz."

Raphaël Auquier en Polo S2000Après avoir relevé l'an dernier le défi du Championnat Junior FIA en marge du WRC, Raphaël abordera ce nouveau défi avec humilité: "Je suis conscient d'avoir tout à apprendre de la S2000. Et ce ne sont pas les quelques kilomètres parcourus en tests sur la Polo qui vont me permettre de me hisser au niveau de mon nouvel équipier chez VW, qui possède l'expérience du S2000 et qui a déjà été pilote officiel à plusieurs reprises. Au Rallye de Wallonie, je vais naturellement y aller crescendo. Ce sera mon premier rallye en 4 roues motrices. Et je n'ai jamais piloté de voiture aussi puissante. Ce qui comptera, c'est la progression. Nous devons donc tout faire pour être à l'arrivée."

vue arrière de la Polo S2000La grande différence par rapport aux années précédentes, c'est que Raphaël n'aura pas à découvrir tous les parcours cette année. "C'est la première fois que ça va m'arriver", poursuit en riant le jeune pilote. "Jusqu'à présent, j'avais à chaque fois dû découvrir de nouvelles épreuves. Cette année, hormis le Sezoensrally que je ne connais pas du tout, je disputerai chaque épreuve au moins pour la deuxième fois. Et comme je ne suis pas un adepte des reconnaissances, la différence sera vraiment sensible."

Six rallyes en Volkswagen Polo S2000 pour Raphaël AuquierCe programme déjà alléchant, Raphaël et ses partenaires cherchent à le développer pour cette année encore: "En vue de préparer l'avenir, nous aimerions en effet disputer d'autres épreuves en deuxième moitié de saison. De préférence à l'étranger. Notre choix irait alors naturellement vers des rallyes comptant pour l'Intercontinental Rally Challenge. En attendant, je me réjouis à l'idée de retrouver l'équipe de René Georges et d'être dans le baquet de la VW Polo S2000 au départ du Rallye de Wallonie."

6 mars 2008 : La déco de la Volkswagen Polo S2000 de Raphaël Auquier et Cédric Pirotte

Essais Polo S2000 en 2008

26 février 2008 : Raphaël Auquier en Volkswagen Polo S2000 pour 2008

"Un nouveau défi…"

Essais Polo S2000 en 2008En 2007, Raphaël Auquier avait relevé le gant du Championnat Junior FIA en marge du Championnat du Monde des Rallyes avec une monture répondant à la réglementation R2. Pour la saison 2008, le jeune pilote a décidé de franchir le pas vers la catégorie supérieure en optant pour une Volkswagen Polo S2000, une monture qu'il alignera dans les quatre plus grandes épreuves du Championnat de Belgique des Rallyes.

"Après avoir analysé tous les paramètres et soupesé les avantages des différentes pistes envisagées, nous avons décidé d'opter pour un programme au volant d'une voiture répondant à la réglementation qui représente le futur du rallye," explique Raphaël Auquier.

Catégorie actuellement en plein essor, le Super2000 séduit tous les pilotes qui y goûtent. "C'est exactement ce qu'il s'est passé pour moi", confirme le jeune pilote. "L'essai que j'ai pu effectuer au volant de l'une des Volkswagen Polo S2000 de l'équipe de René Georges m'a complètement emballé. Ce type de voiture réclame un pilotage volontaire et pousse le pilote dans ses retranchements. Et exactement comme ce programme, cette monture est un défi permanent !"

Ayant trouvé auprès de l'équipe RGRS dirigée par René Georges et des responsables du Belgian VW Club une écoute très attentive, Raphaël Auquier et Cédric Pirotte s'aligneront sur une Volkswagen Polo S2000 dans quatre épreuves belges. "Nos contacts ont été excellents et les délais de réflexion très courts," confirme Raphaël. "La motivation était évidente de chaque côté. C'est donc avec un grand plaisir que nous pouvons confirmer notre présence à l'East Belgian Rally, au Rallye de Wallonie, au Belgium Ypres Westhoek Rally et au Rallye du Condroz. Nous serons totalement intégrés au team officiel aux côtés de Larry Cols, ce qui nous permettra d'évoluer dans des conditions optimales. Différents essais sont par ailleurs programmés au cours de la saison. Et si nous trouvons le complément de budget nécessaire, nous ajouterons un déplacement à l'étranger en deuxième moitié de saison."

Côté objectifs, le pilote reste fidèle à ses habitudes et ne tire pas de plans sur la comète: "Avant de pouvoir fixer un objectif de progression, nous devons d'abord voir où nous en sommes. Le défi est de taille. A l'East Belgian Rally, nous aurons face à nous dans la catégorie deux des références absolues du rallye belge. Tout en devant apprendre le pilotage d'une 4x4, je découvrirai ce parcours qui est totalement nouveau pour moi vu que je n'ai jamais disputé ni les Boucles de Spa ni l'Ardenne Bleue Rallye. Bref, tout sera inédit…"

12 février 2008 : Raphaël Auquier obtient le Mérite Sportif de Braine-L'Alleud

Raphaël Auquier obtient le Mérite Sportif de Braine-L'AlleudCitoyen de Braine-L'Alleud depuis un peu plus d'un an, Raphaël Auquier s'est vu remettre ce lundi 11 février la Médaille d'Or du Mérite Sportif de la ville de Braine-L'Alleud pour sa belle saison 2007 en Championnat Junior au volant de la Citroën C2-R2 du Kronos Junior Team.

Raphaël a devancé Julien Bonnet, septuple Champion de Belgique de wake-board et Nicolas Schiepers, lauréat du dernier championnat national d'aviron.

Quant au programme de la saison 2008 de Raphaël Auquier, il sera bientôt officiellement dévoilé…

 

Site réalisé et administré par Comdesign - communication & design - Charles Blondel Comdesign